Affich_15022235220_mLe Collectif Tahiti Rock invite les fans de musique live a nous retrouver le jeudi 19 juin à l'hôtel Intercontinental Tahiti Resort pour profiter d'un concert exceptionnel et gratuit !
A l'affiche encore cette année quelques-unes des meilleures formations locales :  PK Rock, Umpa Lumpa, Léo Marais, Maruao, Manahune,  Acoustic Experience (Michel Poroi et Kevin Lapenia).
Une scène encore une fois exceptionnelle qui fera de cette soirée un événement rare à ne surtout pas manquer pour un grand moment de fête à passer entre amis ou en famille dans le cadre enchanteur de l'hôtel Intercontinental Tahiti Resort.
Le Collectif Tahiti Rock est heureux de collaborer à nouveau avec le Ministère des transports.
D
es T-shirt ainsi que des dépliants d'information seront distribués sur place pour sensibiliser le public sur les dangers de l'alcool : « Celui qui boit ne conduit pas ! »
Venez nombreux, l'entrée est gratuite et de nombreuses surprises vous attendent !

 
PK ROCK
Yann : chant 
Pierre : batterie 
Thomas : guitare 
Bernard : basse

C'est justement pour la fête de la musique il y a 2 ans que cette formation fit sa première apparition.
Ce groupe incontournable des nuits de Papeete, dont ils font vibrer toutes les scènes, dans un répertoire rock international énergique, renouvelle le répertoire des grands standards du genre par l'apport de morceaux empruntés aux groupes qui font aujourd'hui l'actualité, alliant sensibilité et efficacité dans leurs interprétations.
Notamment à travers la voix de Yann, remarqué aussi cette année dans sa participation au compte musical « Emilie Jolie » où il reprit avec succès, la célèbre chanson du Grand Oiseau interprétée à l'époque par le grand « Johnny » lui-même.
On notera aussi le talent particulier de Thomas, brillant concurrent du 1er Tahiti Espoirs Guitare en février 2008

UMPA LUMPA du ska sur le Fenua
Jean Paul : chant
Alasimone : guitare
Hyacinthe : basse
Jean Philippe : batterie

Umpa_Lumpa_300UMPA LUMPA doit son nom aux lutins musiciens que l'on peut voir dans "Charlie et la chocolaterie".
Formé vers octobre 2007, autour de Jean-Paul au chant, d'Alassimone à la guitare, ainsi que de Lolo et J.P, ex-section rythmique des Guv'Nors, le groupe était à l'origine essentiellement tourné vers des reprises Ska, cette musique n'étant pour ainsi dire jamais jouée sur Tahiti.
Après avoir joué dans de nombreux bars du Fenua, Lolo s'envole pour la Métropole et un nouveau bassiste est recruté : Hyacinthe, qui, avec son jeu plus technique permettra à UMPA LUMPA de varier les plaisirs, en ouvrant le répertoire sur le funk, le rock et le local, tout en gardant un goût certain pour le bon vieux ska et le reggae.

Bonne humeur, levage de genoux et noeud-papillon seront de rigueur, donc, pour ce concert déjà salué par l'ensemble de la presse spécialisée.

MARUAO
Acoustique émotion !
René (Aka Greau) Tamahaere Piritua : Vocal, guitare, harmonica
Maoake Tuahine : Vocal, guitare
Vaianuu Raapoto: Vocal, guitare
Mathias Mylle: harmonica
Ipeva Tetahio: basse + 1 percu

Maruao_300 Maruao (l'Aube) à l'origine est un groupe de copain de lycée réunis par le lien indéfectible de la musique.
Guitares, voix chaudes et graves, harmonica, percussions, du folk rock polynésien, avec un goût prononcé pour certaines sonorités hawaïennes dont les influences sont multiples , Michel Poroi, Stevie Wonder, Tracy Chapman, Marley.
Remarqués en 2005 par une prestation « hors concours » des « Penus d'Or », ils sont sollicités pour une première partie du concert d'Amel Bent.
Une formation déjà incontournable de la nouvelle scène locale, qui sait, avec une sensibilité particulière, conjuguer la permanence d'une identité locale aux rythmes et aux harmonies plus actuelles.
Leur premier album « Fa'atano » sorti le 14 février 2008 marque une étape importante pour le groupe, mais on peut déjà l'affirmer, pour l'évolution de la musique polynésienne en général.

LEO MARAIS
Christian : guitare
Mato : basse
Kae : batterie
Heremoana : Claviers
Chœurs : Anne , Aude & Talou

24885788_m Son premier album « Entre Chiens et Loups » en 2004 fut un événement sur la scène polynésienne par la qualité des compositions mais aussi de l'enregistrement qui apporta un certain niveau d'exigence dans l'édition discographique locale.
C'était le résultat aussi d'un long parcours musical commencé très jeune dans son « fenua natal » la Bretagne.
A 14 ans il formait son premier groupe « Offenheit »
Déjà un peu métis dans l'âme (un peu Celte, un peu Sud) il se sent bien quand il débarque en Polynésie, avec les mélodies françaises des chansons glanées dès l'enfance, des pulsions rock et une voix puissante, chaude et déjà maîtrisée.
Une première formation acoustique « Cabale » lui permettra de prendre contact avec le public polynésien, le courant passe. Il se met au travail, écriture, compositions rencontres, mais la scène reste toujours pour Léo Marais le lieu où la magie s'accompli. Les concerts, les tournées se succèdent, accompagné toujours de musiciens de talent qu'il sait aussi mettre en valeur.
« Tatoué » son deuxième album enregistré en 2007 témoigne aujourd'hui de son attachement sentimental définitif pour la Polynésie, sa terre d'adoption, qu'il exprime à travers toutes les passions, les pires, les meilleures, de « Mort Vivant » à « Fait moi l'Amour ».
Un album accompli, des ballades, du rock cinglant, des variations de styles qui se révèlent encore plus habiles dans la nouvelle formation qui accompagne Léo sur sa dernière tournée, virtuose, énergique mais avec générosité.

MANAHUNE
Aldo Raveino: guitare, chant
Dany : basse
Seb : batterie
Jim: clavier

aldoGroupe crée en 1989 par Aldo Raveino leader chanteur et guitariste.
Son parcours musical commencé dès l'enfance l'amènera à créer son premier groupe « Sortie de secours » au lycée.
De nombreuses rencontres, dont notamment celle de Michel Chansin qui le fait entrer dans sa formation « Concrete Jungle » et plus tard de Bobby Holcomb ou Angelo Neuffer lui permettront d'enrichir son expérience sur plusieurs collaborations musicales.
En 1991 il sort un premier album avec Manahune, aux influences rock et reggae, après une première partie d'un concert d'Eddy Mitchell c'est en Nouvelle Calédonie que la promotion de l'album continuera.
Un 2ème album parait en 1994.
En 1995 ils se rendent à Paris pour une série de concerts.
Aldo évolue vers des compositions parfois plus jazz-rock.
En 1998 Manahune est invité à assurer la première partie des Wailers pour deux soirées à Tahiti et sort son 3ème album.
Dès le groupe après cette première période très intense se met en sommeil.
Mais Aldo ne lâche pas sa guitare, retrouve le reggae quelques temps en jouant avec le groupe « DumDum Sound System » ou encore dans d'autres styles accompagne pour quelques concerts , les Guv'Nors, Varua Ino ou Angelo.
En 2003 il crée une formation « Génération Bobby » le temps de rendre hommage à ce grand artiste polynésien.
En 2004, Manahune se reforme
Aujourd'hui, groupe de référence « Manahune » nous propose son 4ème album « Motu» enregistré en 2007, on retrouve toujours le même engagement dans l'écriture et les compositions, exigence, efficacité, densité et simplicité. Juste équilibre entre les mots et les notes, mais toujours avec beaucoup de chaleur et même une certaine sensualité dans des rythmiques aux légers accents funks (« Motu ») ou bossa (« Aratai »).
« Manahune symbolise le pluriculturalisme dans le monde musical du Pacifique Sud. Un mélange détonnant entre cultures traditionnelles et actuelles, sur une base "rock et roots"... Des textes engagés, porteurs de messages relatifs à la fierté d'être Maohi, dans cet immense océan Pacifique, avec tout ce que cela comporte, comme la sauvegarde de cette dignité maohi, à l'égard des influences extérieures, la protection de l'environnement comme une manière de vivre (style of life), et l'amour de la terre, du pays, de l'île où l'on est né avec cette âme maohi ! (maohi soul). » source : manahune-tahiti.hi5.com

ACOUSTIC EXPERIENCE (Michel Poroi)
Michel Poroi : guitare
Kevin : guitare
Gino : basse
Sebastien : percussions

22235860_mPlus de 30 ans de carrière , et plus de 10 albums à son actif, Michel Poroi est sans doute l'artiste polynésien qui par sa virtuosité, depuis longtemps reconnue, à suscité le plus de vocations pour cet instrument, la guitare, d'où il fait sortir des sonorités toujours improbables.
Le 1er Tahiti Festival Guitare en février 2008 ne pouvait avoir lieu sans lui où il enchanta le public en retrouvant en duo le non moins talentueux Daniel Benoit.
Il commence la musique vers 6 ans et aura sa première guitare à 11 ans qu'il ne lâchera plus.
Premières scènes avec le groupe « Tokiri » en 1979 et plus tard avec le « Tropiquartet » en 1981, aucun style ne lui résiste, funk, jazz, rock, fusion.
En 1984 il sort son premier album « Hotu ».
Depuis se succèdent, concert, nombreux enregistrement et collaborations avec la plus part des artistes qui comptent, mais aussi ceux de passage, sur ce territoire.
Dans les années 90 il formera « Trial Basis » avec Hendry Cowan , dans un registre plus rock.
Aujourd'hui « Acoustic Experience » est sa formation de prédilection où il peut exprimer toute sa créativité, sa technique et sa sensibilité. 
Une « Experience » à ne jamais manquer !